AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La France d'aujourd'hui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bluelemon
Roi des Boulets
Roi des Boulets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1773
Projet(s) en cours : Galaxia,Projet de Bruno,Ketanex,Empire of Stagnum, Ether
Niveau Rpg Maker : exceptionnel
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: La France d'aujourd'hui   Sam 06 Nov 2010, 19:58

A l'heure ou on ne parle que de Chine, de Bresil et de je ne sais qu'elle Taratkstan ou pays d'afrique dont on ignore tout.

J'ai eu envie de m'intéresser à un territoire plus accessible : le département.

Avec mon ami l'INSEE j'ai pris plaisir à comparer deux departements que je connais bien.


Les Yvelines versus le département du Cher.


Les Yvelines est un des departements de la couronne parisienne. Le plus riche, le plus beau, le plus grand.
Le Cher est un vaste conglomérat d'anciens duchés et territoires divers notamment le Berry.


Les Yvelines comptent 1 millions 500 000 habitants.
Le nombre d'immigrants ( français nouveaux arrivants) est d'environ 10 000 / an
Le Cher compte 300 000 habitants. Stagnation depuis 2005 et prévisions d'une baisse progressive de population.

La population pour les Yvelines est de 30% cadres et intellos 30% employés et ouvriers 30% retraités.
Cher : 30% employés et ouvriers 30% retraités 15% chômeurs 15% professions diverses (intermédiaire,indépendant,artisan, agriculteur...)

J'ai donné quelques chiffres qui pour une fois recoupe avec une réalité que j'ai constaté, vous avez d'un côté, un département dans lequel on s'entasse de plus en plus. (20% du territoire yvelines habités pour 80% de merdes industrielles, champs et forêts historiques à moitié abandonnées au 3/4 défoncées).La présence par exemple du technopôle de renault notamment, ou encore le QG du PSG x)

En face je vois le Cher, un département qu'on abandonne pour de vrai, pas de nouvel axe routier, de nouvelle ligne SNCF, de parcs industriels,...
et pourtant ils ont tant de places qu'ils ne s'encombrent pas d'incinérateur, les décharges en plein air sont en sous exploitation là bas.
A côté de ça le développement d'un tourisme sur le canal du Cher fait sourire. Initiative visant à investir les dollars sur des pédalos et la construction du circuit pour relancer l'économie.
Les églises sont abandonnées comme les villages sous peuplés. Bref le cher = rien à faire.
ça n'empêche pas les forêts ( notamment de Troncay) d'être racheté par des firmes étrangères ou par EDF pour être plus ou moins exploitées avec des dégâts irréversibles sur l'écosystème local.
Les forêts coupées de part en part , laisse le gibier sans alimentation qui s'en va piller allègrement les cultures.La chasse étant interdite, on organise de magistrale campagne d'extermination du nuisible.(on parle de sanglier hein)
Pour parler des villages, ils sont rachetés et c'est connu par des anglais déjà endettés qui 1/2 ne reviendront jamais. On se perdra alors en procédure administrative pour tenter de récupérer le bail. Alors pour ce qui est de travaux d'entretiens ou de réhabilitation ou même de remettre aux fameuses normes européennes les propriétés privés souvent bicentenaires de ces petits villages faut pas rêver.

Voilà je pourrais parler des heures mais à travers quelques exemples.
Je voulais dire que :

Les medias en tout cas régionaux (paris) montrent une image de citadins qui partent s'installer en campagne.Mais on a vu que selon les chiffres l'exode rural est toujours aussi constant.

Je rêves d'une France qui serait un peu plus que la Defense, Paris, technopole de Lyon, futur quartier d'affaire de Marseilles et Côte d'Azur.

C'est vraiment triste, on nous parle de mondialisation mais je ne savais pas que ça voulait dire étudier la situation économique du Brésil pendant l'école obligatoire et abandonner nos campagnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bienheureux
Luthiste
Luthiste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 363
Age : 31
Projet(s) en cours : Ruelles de Cisterce (RMXP) et La Saga du Roi Thorgrim (RMXP)
Niveau Rpg Maker : On a pas vu pire depuis Raspoutine
Jeux Préférés : Fallout, Planescape Torment, Dawn of War, Mass Effect, Stalker, Silent Hill, Half-life, Undying, Condemned, Escape from Butcher Bay...
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La France d'aujourd'hui   Dim 07 Nov 2010, 00:53

Eh c'est très vrai ce que tu dis.
En fait c'est un problème assez français; le modèle de république qu'on a depuis la révolution est basé sur l'égalitarisme (enfin, dans les faits, ça s'est un peu perdu hein) ce qui a l'époque se voyait comme un état ultra-centralisé qui permettait de répartir les richesses sur tout le territoire et traiter tout le monde équitablement. Par exemple, les concours nationaux pour les services publics, etc. Du coup, résultat, Paris et sa banlieue hypertrophiée et la province qui se saigne dans pas mal de régions pour garder ses habitants (Cher, Bourgogne, même combat ou presque).
En Espagne par exemple avec les services publics comme l'éducation régionalisés, il y a beaucoup plus de centres administratifs et résultat la population est plus équitablement répartie (et les villages en particulier ses portent assez bien). Par contre, il y a des inégalités entre les régions pour les choses comme les concours d'entrée au service public et certains services. Après, dans le fond, il y a déjà des inégalités réelles en France alors est-ce que ça change quelque chose...
La faute aussi peut-être aux industries agroalimentaires qui créent des déserts humains pour leur production de masse à la con, là où avant le terrain était partagé entre plusieurs propriétaires, ce qui créait des communautés. Aujourd'hui le fermier lambda survit sur les subventions, rien de bien glorieux.
La solution ça serait de décentraliser les services (vu le peu d'industries qu'il reste en France, difficile de les utiliser mais bon). Mais avec une administration aussi centralisée ça serait rendre les choses encore plus inefficaces qu'elles le sont déjà...
A voir avec les mouvements récents de décentralisation administrative (quoique faut pas se leurrer, c'est l'état qui donne son tablier aux régions pour qu'elles se démerdent... comme de la sous-traitance; il y a pas de volonté politique de décentraliser le pays, juste de faire des économies dans le budget). Avec un peu de chance le Cher aura assez de liberté pour faire quelque chose à propos de sa dépopulation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neithan
Ménestrel
Ménestrel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 439
Age : 32
Projet(s) en cours : "Ilyenaunmaisilfautbosserdessus"
Niveau Rpg Maker : On n'arrete jamais d'apprendre
Jeux Préférés : Suikoden II---Dragon Quest : L'Odyssée du roi maudit---Baten Kaitos
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: La France d'aujourd'hui   Dim 07 Nov 2010, 13:06

Je suis d'accord avec vous messieurs.
Réellement, mais est ce seulement un problème français ?

Les côtes sont toujours plus peuplées que le centre, c'est une règle pour chaque pays(du moins ceux qui en ont...). De même les grandes cités ont toujours étaient baties selon les rivières ou les fleuves.

Mais effectivement c'est un modèle de socièté qui creuse, qui accentue, la dépopulation de certaines zones.
A tel point que les plus petits bleds n'ont même plus de médecin de village. Village dont la population est obligatoirement vieillisante.

Ce qui m'amuse en y pensant c'est ta phrase Blue :

Citation :
Je rêves d'une France qui serait un peu plus que la Defense, Paris, technopole de Lyon, futur quartier d'affaire de Marseilles et Côte d'Azur.


ET BORDEAUX ???

Non je m'en fous c'est pas ça que je voulais dire.

Il y a quelques temps la vie de village était reserré autour de celui ci. Les habitants y naissaient, y vivaient et y mourraient...
Lorsqu'un jeune parlait de partir à la ville cela n'était n'y plus n'y moins que la ville la plus proche.
Par exemple je suis issu d'un petit village médocain situé à 80 km de Bordeaux. Il y a 50 ans, Bordeaux était, dans la plupart des cas, la plus éloignée des "grandes" villes qu'ils envisagaient de rejoindre.
La répartition était donc plus égale et s'étalée sur un même département.

Aujourd'hui je pense que beaucoup de notre génération songe beaucoup rapidement à partir pour Paris.

Qu'est ce que ça veut dire ? Que Tout est plus centralisé à la Capitale ?
Oui et non je pense...

Tout à toujours été à Paris. Notre modèle de socièté change c'est la seule différence que je vois.

D'une certaine façon j'envie l'époque de Marcel Pagnol où la vie de village était plus prononcée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bienheureux
Luthiste
Luthiste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 363
Age : 31
Projet(s) en cours : Ruelles de Cisterce (RMXP) et La Saga du Roi Thorgrim (RMXP)
Niveau Rpg Maker : On a pas vu pire depuis Raspoutine
Jeux Préférés : Fallout, Planescape Torment, Dawn of War, Mass Effect, Stalker, Silent Hill, Half-life, Undying, Condemned, Escape from Butcher Bay...
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La France d'aujourd'hui   Dim 07 Nov 2010, 15:17

Citation :
Réellement, mais est ce seulement un problème français ?

Heh, pas uniquement français, mais c'est beaucoup plus prononcé ici que dans d'autres endroits où je suis allé.
Mais tu as raison de dire que c'est aussi un modèle de société, on accentue beaucoup la mobilité, la flexibilité, tout le monde est sensé se déplacer continuellement dans sa vie (géographiquement et socialement). Ça fait partie du libéralisme.

A voir après la fin de l'énergie pas chère, si tout le monde est si pressé de faire des déplacements ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La France d'aujourd'hui   

Revenir en haut Aller en bas
 
La France d'aujourd'hui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel Garmin aujourd'hui pour remplacer le 278C?
» Afficher la liste des fichiers modifiés aujourd'hui
» C'que t'as fait d'ta journée ! o/
» Bonjours à tous,
» Quelle build avez vous vue aujourd'hui?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Fusion :: SALLE DES PAS PERDUS :: La Tribune de Fusion :: Points de Vue :: Archives-
Sauter vers: